Compléments alimentaires - les 7 plus grandes erreurs

Drei Nahrungsergänzungsmittel Kapseln, Wasserglas mit Schatten

Les compléments alimentaires peuvent parfois faire des merveilles. Cependant, des erreurs sont souvent commises lors du choix ou de l'utilisation de compléments alimentaires. Vous apprendrez ici ce qui est important lors de l'achat de compléments alimentaires et quelles sont les erreurs souvent commises, ou comment les éviter au mieux. Pour un effet maximal ou l'effet désiré.

Erreur 1 : un dosage trop élevé ou trop faible

Du médecin suisse Paracelse, qui vivait au 15e siècle, vient cette citation, qui reste bénigne aujourd'hui :

Tout est poison, et rien n'est sans poison ; la dose seule fait qu'une chose n'est pas un poison. - Paracelsus

Appliqué aux compléments alimentaires, cela signifie que les ingrédients doivent 1) être dosés assez fortement pour avoir un effet, et en même temps 2) ne pas être dosés trop fortement, sinon ils pourraient être nuisibles à la santé.

Comment puis-je savoir si un complément alimentaire est trop élevé ? Les compléments alimentaires fabriqués et vendus en Suisse sont soumis à une surveillance stricte de la part des autorités cantonales respectives. Ils garantissent que les produits ne contiennent pas de quantités nocives d'un ingrédient. Les produits provenant de l'étranger, y compris ceux des États-Unis, sont souvent soumis à des normes différentes. En cas de doute, nous vous conseillons de vous renseigner auprès d'une pharmacie ou d'une droguerie avant d'acheter des produits étrangers pour vous assurer que la quantité contenue est tolérable.

Il est un peu plus difficile de savoir si un ingrédient actif est suffisamment dosé. Les fournisseurs haut de gamme tels que VITPEB formulent généralement leurs produits sur la base des résultats d'études scientifiques. Il est essentiel que si un effet est prouvé, le dosage du produit reste le même. En effet, si le montant est inférieur, l'effet peut ne plus se produire. Alors comment s'assurer que vous consommez suffisamment d'un ingrédient ? Soit en achetant des produits de haute qualité provenant de sources traçables et/ou en faisant une recherche rapide des études sur internet.

Erreur 2 : compenser une alimentation malsaine par une multivitamine

La promesse semble presque trop belle pour être vraie. Une pilule par jour et vous n'avez plus à vous soucier de votre approvisionnement en nutriments. Après tout, on part du principe que toutes les vitamines et tous les minéraux importants sont couverts.

Malheureusement, la promesse que de nombreux fournisseurs de préparations multivitaminées font sous cette forme directement ou du moins implicitement est généralement fausse. Même de nos jours, dans un monde où tout va très vite et où la cuisine fraîche est plus l'exception que la règle pour beaucoup, nous absorbons la plupart des nutriments de manière suffisante par notre alimentation. Les compléments multivitaminés peuvent en fait provoquer un surdosage de certains nutriments en combinaison avec les aliments, puis être excrétés par l'organisme, ce qui peut stresser inutilement le foie et les reins.

En outre, la volonté de mener un mode de vie sain en prenant des compléments multivitaminés aboutit souvent à l'inverse. Depuis que nous prenons un comprimé multivitaminé "tout ce dont j'ai besoin", le seuil d'inhibition pour manger moins sainement a tendance à baisser - on est persuadé d'être "bien couvert" par la préparation multivitaminée sans aucun. Malheureusement, ce n'est généralement pas le cas.

Conclusion : Essayez d'avoir une alimentation équilibrée et ne prenez que les compléments pour lesquels vous suspectez une carence ou dont vous souhaitez obtenir un effet ciblé.

Erreur 3 : version synthétique au lieu de la version naturelle d'un ingrédient (biodisponibilité)

Une question importante est souvent sous-examinée dans le domaine des compléments alimentaires : la biodisponibilité. La biodisponibilité des compléments est une mesure de la quantité d'une substance que vous prenez qui peut effectivement être traitée par l'organisme et qui est disponible pour le corps.

Il est facile d'expliquer pourquoi cela est important. Disons, par exemple, que vous souhaitez prendre 300 mg de magnésium par jour. Vous allez à la pharmacie et on vous propose deux produits, appelons-les "A" et "B". Les produits "A" et "B" contiennent exactement la même quantité de magnésium selon l'étiquette. Néanmoins, le corps peut absorber et traiter les deux produits différemment. L'un des deux produits est plus biodisponible que l'autre, c'est-à-dire "meilleur" à cet égard. Le magnésium est un bon exemple, car il existe >10 variantes différentes de magnésium.

De quoi dépend donc la biodisponibilité ? Outre la composition chimique et la méthode de fabrication d'un ingrédient, sa biodisponibilité dépend notamment des facteurs suivants :

  • Forme d'ingestion (poudre, gélule, liquide, etc.)
  • Heure de l'ingestion
  • État du corps au moment de l'ingestion
  • Surtout l'état de l'intestin
  • Interaction avec d'autres ingrédients (voir aussi "Erreur 4 : mauvaise combinaison de fer")
  • Forme de stockage

En résumé, on peut dire que toutes les vitamines C (à titre d'exemple) ne sont pas identiques. Il est également important de savoir si le supplément particulier se présente sous une forme biodisponible et si l'on a prêté attention aux interactions entre les ingrédients actifs de la formulation.

Erreur n°4 : mal combiner le fer (s'applique également aux aliments)

De nombreuses femmes, mais aussi certains hommes, souffrent d'une carence en fer. Ce phénomène peut être contrecarré par des compléments alimentaires en fer. Cependant, des erreurs sont souvent commises, ce qui fait que le corps n'absorbe pas ou ne traite pas bien le fer.

L'une des erreurs les plus courantes est la mauvaise combinaison de fer et d'aliments. Les aliments (compléments) suivants ne doivent pas être associés au fer ou, s'ils sont pris en même temps, peuvent réduire la capacité de l'organisme à absorber le fer :

  • Curcuma
  • Thé vert et café
  • Chardon Marie
  • Calcium et ingrédients contenant du calcium (par exemple, lait, yaourt, fromage)
  • Tannins (que l'on trouve notamment dans le raisin)

Les ingrédients suivants peuvent améliorer la capacité de l'organisme à absorber le fer :

  • Vitamine C et tous les aliments contenant de la vitamine C
  • Jus d'agrumes ou fruits
  • Viande
  • Poisson

Erreur 5 : A jeun ou avec de la nourriture - cela dépend.

Beaucoup connaissent la sensation désagréable que procure la prise de suppléments à jeun. Cela est généralement dû au fait qu'il est recommandé de les prendre avec de la nourriture. Pour les autres compléments alimentaires, en revanche, nous recommandons explicitement de les prendre à jeun.

Vous trouverez ici les types de compléments qui doivent idéalement être pris à jeun, et ceux qui doivent être pris avec de la nourriture ou un smoothie. Toutefois, comme toujours, cela dépend aussi du produit. En cas de doute, il est préférable de consulter le site web du fabricant ou de demander à un professionnel de la santé.

Les types de compléments suivants doivent être pris à jeun :

  • Probiotiques
  • vitamine A
  • Vitamine C
  • Vitamine E
  • vitamine B
  • Fer

Ces types de médicaments, quant à eux, doivent idéalement être pris avec de la nourriture :

  • Magnésium
  • Oméga 3
  • Complexe de vitamines B
  • Multivitamines

Erreur 6 : prendre un probiotique sans prébiotique

Les probiotiques sont des aliments ou même des compléments qui contiennent des organismes vivants (notamment des bactéries) censés avoir un effet positif sur notre flore intestinale. Avec certains aliments, c'est naturellement le cas ; avec les compléments, ces organismes sont la raison pour laquelle nous les consommons en premier lieu.

Les aliments probiotiques comprennent le kimchi, la choucroute, le yaourt, le kéfir, le miso, le kombucha, entre autres.

Les prébiotiques sont tout simplement la nourriture des probiotiques. L'important, lorsque l'on prend des probiotiques, est de les combiner avec des prébiotiques ou de prendre ces derniers dans le cadre de son alimentation habituelle.

Septième erreur : ne pas prêter attention à la qualité (facile avec notre liste de contrôle).

L'industrie des compléments alimentaires est réglementée différemment selon les pays. Si, en Suisse et en partie aussi dans l'UE, des réglementations et des normes de qualité très strictes prévalent, ce n'est pas toujours le cas dans d'autres pays.

Vous pouvez rechercher les caractéristiques de qualité suivantes pour savoir s'il s'agit d'un produit de qualité :

  • Où le produit a-t-il été fabriqué (ne vous laissez pas tromper par "formulé en" - "développé en Suisse" signifie généralement simplement que ces produits ont été fabriqués à l'étranger à moindre coût, dans le respect des réglementations les plus strictes). Swiss Made, par contre, signifie développé ET fabriqué en Suisse, par exemple.
  • Quel est le degré de rigueur de la certification de chaque produit et du fabricant ? Il est également important de faire la distinction entre les certifications "simplement" disponibles telles que GMP ou ISO 9001 et les certifications plus exigeantes telles que FSSC 22000.
  • Le produit a-t-il été testé par un laboratoire indépendant ?
  • Les ingrédients contenus dans le produit sont-ils approuvés sous cette forme et l'allégation d'efficacité est-elle autorisée ?
  • Les produits contiennent-ils des agents de remplissage, des édulcorants ou des colorants inutiles ?

En cas de doute, il est conseillé de se renseigner à la pharmacie, au drugstore ou auprès de votre thérapeute ou médecin de confiance avant d'acheter.

Weitere spannende Artikel...

Plus productif pendant la journée : Quelle quantité d'eau dois-je boire ?

Nous avons tous entendu dire que l'eau potable est importante. Sans eau, l'être humain meurt au bout de 2 jours, sans nourriture, nous pouvons tenir jusqu'à 2 semaines. Cela montre l'importance de ...

La thermogenèse en toute simplicité - Quels sont les effets de la douche froide sur le corps et l'esprit ?

Plus de force mentale, une récupération plus rapide et une concentration plus claire - la douche froide promet beaucoup. Vous avez probablement rencontré sur Internet une variété de techniques et d...

Efficacité et productivité au bureau à domicile : les meilleurs conseils et méthodes pour le nouveau monde du travail !

Travaillez-vous à domicile ou ailleurs dans le monde ? Vous ne devez enfin plus vous rendre au bureau ou vous êtes indépendant, mais la productivité et l'efficacité laissent encore à désirer ? Appr...